bakélisébains des trois jetées, nyon, 2009
    sauna d'hiver démontable
    conception avec anik schaller, martine stadelmann beuret, chantier et suivi de construction par sigi haller
    construction par les jeunes de l'atelier bois du semolac, sous la direction de frédéric jacot
     
experimental    
   

Pour rendre attractive une plage lacustre durant la saison hivernale, un sauna temporaire est conçu pour une association. Positionné chaque saison dans le dispositif de gradins réalisé dans les années 1930 par l'architecte Dorier, la construction cherche le rapport le plus immédiat avec l'eau.

La construction est économique, autonome énergétiquement et démontée à la fin de chaque saison pour laisser place aux baigneurs. Elle est constituée de panneaux sandwich, assemblés à main d'homme. L'autonomie énergétique est assurée par un poêle à bois. La construction des panneaux est effectuée en atelier par des jeunes en réinsertion professionnelle. Assemblés, ils contiennent une cabine de sauna accueillant jusqu'à dix personnes, un stock de bois, une galerie-vestiaire ainsi qu'un balcon abrité des regards.

A l'intérieur, les surfaces sont en lambris non traité ; à l'extérieur, elles sont réalisées en panneaux bakélisés, y compris le toit. La simplicité du matériau - traditionnellement utilisé comme panneau de coffrage, sa teinte foncée ainsi que sa légère brillance confère un aspect monolithique et discret au sauna.

     
   
   
publications    
    24 heures, jean-marc corset, "le projet d'animer la plage des trois jetées", 05.01.2009
    l'hebdo, émilie veillon, "les plus belles plages de suisse romande", n.27, 2011